Carnet de Penpen

Carnet de Penpen Carnet de Penpen Carnet de Penpen Carnet de Penpen Carnet de Penpen

144

L’Avenue verte (3e partie)

3e épisode de notre aventure Paris-Londres à vélo, voici le 4e jour, en Angleterre, de New Haven à Heathfield, en passant par Eastbourne.

Jour 4: de New Haven à Heathfield

4e jour, 6h du matin, on débarque du ferry, le soleil est encore couché …
Après une petite queue au milieu des voitures, on passe la douane avec un gros gros sourire et hop nous voila en Angleterre !

141

Aucune flèche ne nous attend, donc il vaut savoir où on va: Tournez à droite en sortant de la zone portuaire et suivez la piste cyclable N°2 . Petit à petit l’aube se lève et on distingue autour de nous la cote Anglaise, ses villes endormis et plein de lapin fuyant les abords de la piste.

La piste est très sympa , et assez facile a suivre une fois que vous etes dessus. Elle va vous emmener a travers parc et village, le long des plages de galets vers l’est. Un peu avant une grosse falaise ( l’une des « Seven Sisters » ) , il vous faut tourner à gauche et traverse la ville , le long d’un golf. Ici, assez peu d’indications, il faut un peu tatonner, mais si vous suivez le golf sur votre droite, tout devrait bien se passer.

142 142_1 143

Au bout de la route, on arrive à un embranchement: la piste continue à gauche, mais une route monte la falaise sur notre droite. Comme on a le temps et que le ciel est bien dégagé, on décide de monté et je peux vous le dire, on a bien fait ! Le paysage est magnifique ! On gare les vélos à l’entrée de ce petit parc naturel et on profite d’une très jolie vue sur la mer, les falaises, et la campagne anglaise en contrebas : Il ne manque que des hobbits et voici la Comté !

144_5 144_7 149

148 147_1

On redescend et retour sur la piste. Les panneaux indiquent que l’on peux passer à travers champs, mais très rapidement on se retrouve bloqué par des barrières … très mal indiqué. Finalement, on préfère rejoindre la route et suivre la piste routière. Comme ça descend, c’est pas plus mal !

A partir de là, le parcours « Avenue verte » officiel vous fait traverser la campagne jusqu’à Alfriston. Mais nous avons choisi de profiter un peu + de la côte et de rejoindre Eastbourne, ville côtière touristique avec ses jolies façades victoriennes. Pour y arriver, il suffit de continuer sur la même route. Par contre, comme il faut passer une falaise, ça monte, ça descends bien, puis sa remonte beaucoup ! La route est par endroit assez étroite donc restez bien à gauche et fait très attention, car ça roule plutôt vite ici …

Une fois en haut de la falaise ( je ne vais pas vous mentir, je suis descendu de mon vélo pour pousser …) prenez la route beaucoup + calme qui pars vers la droite direction « Seafront » et « Beachy Head« . A partir de là, ça descend tranquillement vers la ville et le bord de mer. Une fois arrivé à la plage, on longe la côte jusqu’au « Eastbourne Pier » et le centre ville. Là, on a garé les vélos et profité un peu de cette jolie ville balnéaire (plein de choix de restaurant vers les rues piétonnes du centre – vous trouverez votre bonheur ).

IMG_5724  163 IMG_5736

Après une bonne sieste sur la plage, on repart le long de la côte pour rejoindre la piste cyclable N°21 direction Polegate. Elle longe dans un premier temps une nationale, puis s’enfonce dans une sorte de parc linéaire plutôt agréable. Arrivé à Polegate, on retrouve le parcours officiel de l’avenue verte au niveau du « Cuckoo Trail« . Il s’agit d’une ancienne voie de chemin de fer aménage en voie verte, qui monte tranquillement au milieu de la foret jusqu’à Heathfield.

Quelques maisons d’hôte dans le coin ( qui faut avoir réservé à l’avance) , mais pour ceux qui recherche un camping, comme nous, pour planter leur tente, c’est une autre histoire.

Le mieux, c’est de sortir de Heathfield direction Broad Oak, sur l’A265. Passez le « Sherry’s Café » ( petit déjeuner bien copieux et pas cher) et environ 500m + loin, vous allez voir un panneau vert « Touring caravans welcome » sur votre gauche. Il s’agit d’un camping pour caravane, mais qui possède 2 petits terrains pour planter sa tente. Ça nous a couté 15£ (en liquide – et oubliez toute notion de facture : on nous a donné un post-it ) pour nous 2, mais le terrain très herbeux était confortable et bien abrité du vent, et les sanitaires/douches bien propres.

Bref une 1ere journée vélo en Angleterre très agréable, sous un gros ciel bleu !

Plus que 2 jours !

 

mm
AUTEUR

penpen

Parisien fan d'aventure atypique, je me suis remis au vélo depuis quelques années. Gourmand, joueur, j'adore voyager dans des endroits surprenant, et découvrir toute sorte de spécialités culturelles ou culinaires.

Tous les articles par : penpen

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée