Carnet de Penpen

Carnet de Penpen Carnet de Penpen Carnet de Penpen Carnet de Penpen Carnet de Penpen

7

L’avenue verte : Paris Londres (1ere partie)

Grand défi lancé un soir un peu arrosé, cette aventure s’est avéré être une super expérience que je vais essayer de détailler en plusieurs posts afin de vous donner tous les renseignements nécessaires pour vous lancer sur cette route, parfois semé d’embuche.

Car des renseignements, au delà du site officiel, on en trouve pas beaucoup. Le parcours est assez bien détaillé , mais comporte plusieurs « flou » une fois arrivée en Angleterre. Et si il s’agit ( comme moi) de votre première « expédition vélo » sur plusieurs jours , vous n’aurez rien contre mon retour d’expérience sur l’équipement à emmener.

Coté date et durée, nous sommes partie la dernière semaine de mai 2016, et il nous aura fallut 6 jours pour rejoindre sans trop nous presser le centre de Londres au bout de 430km.

L’équipement

En ce qui concerne mon vélo, vous trouverez tous les détails ici.

L’équipement que vous aller emmener dépend forcement de votre choix d’hébergement. Et là, 2 grandes options s’offre à vous :

  • Dormir en gite et/ou hôtel tout le long de votre aventure. Forcement il s’agit de l’option la + cher, mais la + confortable. Pas de tente à transporter, ni de sac de couchage, vous voyagerez plus léger. Pensez quand même à mettre dans votre sac 3 tenues de change complètes afin de rouler au sec, même en cas de 2 jours de pluie consécutifs.
  • Dormir 1 ou plusieurs nuit en camping ( sauvage ou non). Nous avons choisi cette option ( pour des raison de budgets ) et avons donc passé 2 nuits « sous tente » , 2 nuit au sec dans un hôtel, et 1 nuit sur le ferry entre Dieppe et New Heaven.

Voici ce que j’avais dans mes sacs :

  • 3 tenues de changes complètes ( + 1 que je portais sur moi )
  • 1 tarp ( si vous avez une petite tente c’est encore mieux ) pour 2 + 2 couvertures de survie pour le sol ( ça isole très très bien du sol )
  • les outils nécessaires « au cas où » : pompe à vélo, clés diverses pour le vélo, rustine, 1 chambre à air de rechange
  • sac de couchage
  • Nécessaire de toilette de voyage ( n’emmenez que le strict nécessaire, vous serez vite sale de toute façon , alors autant partir léger)
  • livre, téléphone portable, chargeur, nintendo 3ds ( bah ouais pour le train du retour 😉 )

Le parcours

Jour 1 :de Paris jusqu’à Gisors

A moins de VRAIMENT vouloir partir du centre de Paris, je vous conseille de prendre le RER A avec votre vélo et d’aller jusqu’à « Nanterre Préfecture« . En effet sortir de Paris dans la direction du nord-ouest peut s’avérer assez compliqué à cause des nombreux tunnel automobile ( non praticable en vélo). Le parcours officiel propose lui de passer par St Denis , mais cela correspond à un assez gros détour ( d’environ 30 km) , et n’apporte vraiment pas grand chose. En partant depuis Nanterre Préfecture (qui est en fait juste derrière la Défense donc juste à la sortie de Paris) , vous éviterez les nombreux arrêt feux rouge au milieu des voitures et rejoindrez rapidement les voies cyclable le long de la Seine.

18-21-thickbox

Une fois au bord de la seine, vous aurez rejoins le parcours officiel , et vous pourrez donc suivre les panneaux.

Astuce:

En + des panneaux officiels, vous je vous conseille de suivre les flèches autocollantes placé tout le long du parcours , surtout où la signalisation « officielle » est introuvable.

fleche1 fleche2

Le parcours, tout plat, est tres agréable, et longe la seine jusqu’à Maison-Lafitte, puis vous fait traverser la foret de St Germain (ça monte un peu au début mais rien de trop compliqué) .

10_2

Arrivée à Conflans St Honorine, vous longez l’Oise jusqu’au principal embranchement du parcours français: Passer par le Vexin ou continuer le long de l’Oise  et passer par Beauvais.

Nous avons choisi la 1ere option et « coupé » hors parcours en passant par la base de loisir de Cergy et en montant les marches de l’axe majeur. Jolie vue sur les environs et toilette dans la base pour refaire le plein d’eau.

Le parcours coté Vexin est assez bien indiqué , et vous permet d’enchainer traversé de petits villages, routes peu fréquentées et chemins traversant champs et bosquet. Assez peu d’ombre, donc en cas de grand soleil, n’oubliez pas chapeau et crème solaire ( ça serait dommage, une insolation dès le premier jour … ). Assez peu de cycliste à partir de Cergy, et encore moins de magasin ouvert …

IMG_5609

Au milieu du parcours, n’oubliez pas de faire une petite halte à la maison du parc, à Thémericours. Joli château et son jardin , parking à vélo, et point d’eau pour refaire le plein/vous rafraichir un peu. Bref, l’endroit parfait pour une petite sieste !

15 IMG_5607

Une fois sortie du Vexin, nous passons par Bray-et-lu on nous trouvons une des rares supérettes placé sur le parcours. Profitez en si il vous manque un petit snack, car jusqu’à Gisors il n’y aura plus rien …

De Bray-et-Lu à Gisors, le chemin emprunte une voie verte particulièrement bien roulante, qui descend en pente douce la vallée le long d’une petite rivière. Parfait pour cette 1ere fin de journée.

Nous nous sommes arreté quelque peu avant Gisors, au camping de l’Aulnay, à la sortie de la ville de Dangu ( 10km avant Gisors ). Pour le trouver, c’est très facile. Traverser la petite ville de Dangu et une fois sur la D10, tournez à droite le long d’une grand haie d’arbre vers un joli étang. Pour info, l’accueil ferme à 18h, et est fermé le dimanche. Donc si vous arrivez le samedi en soirée, et repartez le dimanche matin, vous ne croiserez personne pour vous faire payer votre nuit en tente (et pourtant, nous avons cherché …). Douche et sanitaire propre, et camion-pizzeria à l’entrée du camping en haute saison (très bonne pizza ! ).

IMG_5612

Informations pratiques

Maison du parc du Vexin Francais
95450 Théméricourt
http://www.pnr-vexin-francais.fr/fr/le-parc/maison-du-parc/

Camping de l’Aulnay – à la sortie de Dangu
4, rue du Général de Gaulle – 27140 Gisors
http://www.tourisme-gisors.fr/hebergements/camping-de-laulnaie/

mm
AUTEUR

penpen

Parisien fan d'aventure atypique, je me suis remis au vélo depuis quelques années. Gourmand, joueur, j'adore voyager dans des endroits surprenant, et découvrir toute sorte de spécialités culturelles ou culinaires.

Tous les articles par : penpen

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée